Auxiliaire de santé animale



Les auxiliaires de santé animale peuvent aussi bien travailler en cliniques privées, qu'en parc animalier ou zoologique, ou en salon de toilettage. C'est toutefois dans les cabinets vétérinaires que la présence des auxiliaires de santé animale est la pus cruciale.


En effet, une auxiliaire de santé animale assure à elle seule le bon fonctionnement d'un cabinet vétérinaire. Elle est polyvalente, et assume le secrétariat du cabinet. Elle répond au téléphone et accueille les clients, propriétaires des animaux à traiter. Elle organise l'emploi du temps et fixe les rendez-vous, en estimant le degré d'urgence des interventions. L'auxiliaire de santé animale régule l'approvisionnement en médicaments et matériel médical.


L'auxiliaire de santé animale s'occupe seul de la vente et du conseil en produit de parapharmacie et d'alimentation des animaux. Elle prodigue des conseils et délivre des informations générales aux clients. Elle assiste le vétérinaire au cours des consultations. L'auxiliaire de santé animale est également capable d'administrer certains soins aux animaux : bandage, détartrage, tatouage, points de suture ou prélèvements d'urine et de sang lui sont confiés.


Une auxiliaire de santé animale a obtenu un diplôme de niveau IV, homologué par l'Etat et reconnu par la convention collective vétérinaire. Pour ce faire, elle a étudié pendant deux ans au sein d'un centre national de formation des auxiliaires de santé animale, le plus souvent dans le cadre d'un contrat d'apprentissage et de professionnalisation. Les auxiliaires de santé animale sont admises dans les centres nationaux de formation à partir de 18 ans et jusqu'à 25 ans, à condition d'avoir un niveau de 3e avec deux années d'études supplémentaires, et de réussir les tests d'admission.




xhtml   css   @