Assistante vétérinaire



Une assistante vétérinaire joue un grand rôle au sein d'un cabinet vétérinaire. Elle est le lien entre les clients et le vétérinaire, et doit être capable d'endosser à la fois les responsabilités d'une secrétaire et d'une aide-soignante. Mais quelles sont exactement les tâches qui incombent à une assistante vétérinaire, et quels sont les diplômes à obtenir pour pouvoir exercer ce métier ?


L'assistante vétérinaire peut parfois trouver sa place dans un salon de toilettage, mais elle travaille le plus souvent en cabinet vétérinaire ou en clinique privée. Les assistantes vétérinaires sont essentielles au bon fonctionnement d'un cabinet vétérinaire, car elles déchargent le praticien des tâches de secrétariat, et se charge de toute la logistique liée à l'activité du vétérinaire. L'assistante vétérinaire répond donc au téléphone, trie le courrier et y répond lorsqu'elle le peut, gère les rendez-vous des clients et estime le degré d'urgence des interventions, renouvelle le stock de médicaments et de matériel de soin, garnit les rayons d'alimentation spécialisée et de produits de parapharmacie vétérinaire.


Dans son rôle d'aide-soignante, l'assistante vétérinaire participe aux interventions du vétérinaire, entretient les locaux et nettoie les cages, fait des bandages, des points de suture ou des détartrages. En cas de garde prolongée d'un animal, c'est l'assistante vétérinaire qui se chargera de lui administrer les médicaments et les soins quotidiens.


Une assistante vétérinaire a en général un diplôme de niveau BEP, obtenu au terme de deux années d'études en contrat d'apprentissage et de professionnalisation dans l'une des quatre écoles spécialisées de France (à Nantes, Aix-les-Bains, Bordeaux ou Maisons-Alfort).




xhtml   css   @